Raison n°3 : le yoga nous coupe de notre corps, de la douleur mais aussi de nos émotions

Le yoga est une aide sans pareil pour couper avec les douleurs et la perception de son corps… Cette recherche scientifique de 2019 conduite par une institution indienne de yoga se vante des bienfaits apportés aux malades de fibromyalgie. Doit-on véritablement s’en féliciter ??
Dans cette recherche conduite sur des patientes atteintes de multi-scléroses, à la section 2.3 il est montré que 6 mois de yoga complet (postures,

extrait de Yoga as an intervention to manage multiple sclerosis symptoms

respiration et méditation) vont jusqu’à corrompre les signaux envoyés par le système nerveux central. Alors que les malades n’ont pas guéri de cette maladie auto-immune incurable, le yoga leur donne l’illusion qu’elles ont retrouvé un équilibre postural.

Si ce n’est pas du lavage de cerveau avec caution scientifique, dites-moi ce que c’est :

extrait de The Impact of a Daily Yoga Program for Women with Fibromyalgia

Raison n°4 : le yoga n’est pas adapté aux besoins physiques de la société occidentale

Le yoga est une pratique non adaptée ni aux besoins de force psychologique et physique, et n’aide pas contre les méfaits du mode de vie occidental (sédentarité, stress, malbouffe, fuite de la réalité, addiction, individualisme) – utilisé à toutes les sauces y compris chez des enfants de bas âge ! Les activités physiques doivent être adaptés à la génétique du pratiquant et à la culture du sol. Sur-plébiscité par les médias généralistes, cette pratique coûte aujourd’hui entre 5€ le cours à 1400€ l’année, sans compter les « stages » et autre séjours « bien-être » qui regorgent sur les groupes Facebook, alors que des recherches scientifiques prouvent bel et bien que cette pratique n’aide pas pour une meilleure santé physique.

Par cette recherche conduite en 2015, la population des enfants ne demeure pas en reste avec des conclusions assez pauvres concernant l’utilité et l’efficacité du yoga, recherches et méta-analyses à l’appui :

Extrait de Are There Benefits from Teaching Yoga at Schools? A Systematic Review of Randomized Control Trials of Yoga-Based Interventions.

Raison n°5 : un outil de fuite de la réalité face à toute source de stress… 👍

la pratique du yoga induit des modifications de perception des signaux de notre corps comme de celui de la réalité tangible. A l’occasion de la pandémie du coronavirus, un institut de yoga propose cette recherche en 2020

source : A Perspective on Yoga as a Preventive Strategy for Coronavirus Disease 2019

Quels que soient vos besoins et votre situation (surpoids, maigreur, « état de rouille », blocage physique, douleurs bas du dos, etc…), vous souhaitez :
– développer votre masse musculaire
– entretenir et réparer vos fonctions de mobilité
– reprendre contact avec votre corps
– débloquer certaines situations émotionnelles qui impactent votre corps
– augmenter la densité de vos os
Contactez-moi pour un coaching ciblé et efficace !
Aicha Mahjoubi, coach certifiée