La Réhabilitation Fonctionnelle

Des exercices ludiques pour notre maintenance physique

La Réhabilitation Fonctionnelle est un ensemble d’exercices physiques qui font travailler les muscles stabilisateurs des articulations et les muscles profonds qui sont « en dessous » des muscles « extérieurs » qu’on peut toucher sous notre peau. Ces exercices ont pour but d’entretenir nos articulations et le confort dans tous nos mouvements : tourner un bras à 360°, courir à grandes enjambées, rester stable les genoux pliés, adapter notre équilibre en mouvement, etc… L’entretien de notre musculation fonctionnelle permet aussi de prévenir toutes les blessures et fractures consécutives à l’absence d’entraînement physique ou sportif adéquat ainsi qu’ au vieillissement prématuré des articulations par manque d’exercices ciblés.

C’est légèrement différent des routines destinées au développement de masse musculaire. Les exercices de la réhabilitation fonctionnelle sont des exercices avec ou sans stabilisation, en déséquilibre progressif, accompagnés ensuite de poids. Elle se pratique au poids du corps avec des accessoires indispensables tels que les demi-sphères, des slamballs, les rouleaux de massage, des bandes de résistance, etc… Les gainages abdominaux en font partie bien évidemment !

La réhabilitation fonctionnelle va beaucoup plus loin. Chaque exercice a une fonction spécifique par rapport à plusieurs articulations stimulées de façon régénérative. Que ce soit en prévention permanente à partir de 40 ans, en conditionning (conditionnement physique) pour certaines pratiques sportives ou pour un objectif de rééquilibrage suite à des années de mauvaises postures au quotidien.

A qui s'adresse la Réhabilitation Fonctionnelle ?

aux sportifs, aux non sportifs, aux futurs sportifs ! Je m’adresse à toi le sédentaire assis derrière ton écran !

Quelles que soient vos habitudes d’exercice, du plus sédentaire à sportif régulier comme occasionnel, la Réhabilitation Fonctionnelle est votre sésame anti-âge pour l’entretien de vos fonctions essentielles de mobilité et de maintien de vos articulations et muscles.

N’attendez pas d’avoir des blocages handicapants passé 40 ans pour vous y mettre (si vous en avez encore la possibilité).

La santé de demain, c’est dès aujourd’hui, à tout âge !
N’oubliez jamais : sans liberté de mouvement, on ne peut plus profiter de la vie…

Focus sur les douleurs chroniques consécutives à la position assise prolongée

Portfolio

La Réhabilitation Fonctionnelle pour les douleurs chroniques bas du dos et ses articulations connexes

En regardant l’illustration, la position assise prolongée est responsable de douleurs sur plusieurs articulations : on y voit la zone lombaire de la colonne vertébrale avec ses disques, le coccyx, la rétroversion exagérée du bassin, les articulations des hanches, mais aussi l’absence de maintien abdominal, etc… D’autres parties sont impactées évidemment comme les genoux, puis les chevilles et le risque inévitable de sciatiques et de cruralgie quand les disques lombaires sont fissurés et abîmés.

La bonne nouvelle est que l’on peut éviter ces désagréments qui mèneront à terme au handicap si on ne fait rien en terme de prévention pro-active, en particulier après 40 ans.

Lors de mes sessions coaching individuel je fais systématiquement : 

  • des tests rapides pour évaluer vos capacités physiques basiques
  • après ces tests, une liste de priorisation des zones et fonctions à travailler d’urgence sera établie
  • vous exécuterez en ma présence (pour commencer) les circuits d’exercices afin de vous rendre autonome le plus rapidement
  • un suivi est effectué sur vos progrès, challenges et évolution

Comment la Réhabilitation Fonctionnelle m'a aidée

Depuis 2013 (38 ans), j’avais déjà des douleurs en bas du dos lorsque je travaillais des heures sur ordinateur. En 2017 (42 ans), les douleurs sont tellement intenses que je ne peux plus du tout m’asseoir au bureau dans l’entreprise où j’étais cheffe de projet. Mon employeur refusant de me fournir un bureau debout via mon médecin traitant et la médecine du travail, je reçois, 10 jours calendaires après ma demande de bureau adapté, une lettre recommandée pour un entretien préalable au licenciement… Voici la solution rapide et efficace apportée par nos employeurs des nouvelles technologies !

Je croyais que mes maux bas du dos étaient dus à mon âge (42 ans…) ou au stress du harcèlement continu que je subissais au travail. Après avoir erré entre antalgiques forts et arrêts maladies, payé 4 fois 4 à 6 mois de kiné qui n’ont strictement servi à RIEN, essayé le yoga, le stretching postural, les massages, en vain… J’ai essayé, cherché des solutions pendant des mois dans l’errance thérapeutique la plus totale.

Puis j’ai étudié la physiologie puis répertorié un ensemble d’exercices, je les ai testés et combinés, en créant dès 2019, la Réhabilitation Fonctionnelle la mettant en place sur moi-même puis sur des personnes qui souffraient aussi du dos et de diverses douleurs aux articulations, pendant plus d’un an.

Aujourd’hui je suis capable de faire des exercices d’haltérophilie à près de 60 kg de poids à soulever (soulevé de terre) ou à porter (back squat). Mais aussi du parkour et du skateboard qui demandent beaucoup de capacités en force, équilibre, mobilité, agilité, en reflexes en cas de chute, en proprioception (équilibre en mouvement) et en stabilité (équilibre en position fixe plus ou moins précaire).

Sans Réhabilitation Fonctionnelle, je serais aujourd’hui condamnée à plusieurs handicaps lourds m’obligeant à rester alitée à vie.

Avec la Réhabilitation Fonctionnelle, je peux faire toutes ces activités physiques et sportives, sauf m’asseoir des heures ou rester debout fixe longtemps. Ces 2 séquelles physiques font que je suis une personne reconnue en situation de handicap, ce qui empêche définitivement tout accès à des emplois où la position assise est imposée volontairement par nos employeurs français. Être indépendante en auto-entreprise ? Impossible : les assurances françaises refusent d’assurer toute personne reconnue en situation de handicap affectée sur la zone lombaire de sa colonne vertébrale en particulier.

Toutes mes prestations de coaching et de formation vous sont proposées sur devis personnalisé et payables sur factures.

Ci-dessus, une vidéo récente (juin 2022) où je fais plusieurs exercices de préparation physique pour les disciplines de force (« Strong Conditionning » en anglais)

1) Echauffement : superset de plusieurs exercices avec la barre d’haltérophilie seule (15kg) sans poids disques ajoutés et sans déposer la barre au sol une seule fois (en anglais : « barbell complex« ) incluant soulevé de terre (deadlift), tirage (rowing), « clean » et développé militaire (press)

2) Farmer walk ou Kettlebell carry (=transport de poids en marchant) avec 2 kettlebells de 16kg

3) Goblet squat en position sumo (goblet = on tient le poids avec les 2 mains en haut comme si c’était une coupe, position sumo : avec les 2 jambes bien écartées) avec un kettlebell de 20kg

4) Battle rope snakes (=ondulations prises écartées avec grande amplitude en largeur avec cordes ondulatoires) poids de la corde : environ 10kg

5) Sandbag side drag (=glissement latéral au sol de sac de sable en forme de cylindre), sac de sable de 20kg

6) Sumo deadlift (=soulevé de terre en position sumo) avec un sandbag (sac de sable de forme cylindrique) de 20kg puis 2 sandbags (20+15=35kg)

Je peux faire tout cela car je suis entraînée à la force depuis un an et demi. Si vous débutez complètement, une session découverte avec des équipements simples peut se faire en salle de sport par exemple. Quelle que soit votre expérience, toujours faire un échauffement avec des exercices fonctionnels pour les articulations. Si vous ne pouvez pas encore porter lourd, écoutez toujours vos limites physiques. Les choses viennent à qui sait s’entraîner très régulièrement avec un programme d’exercices cohérent avec votre type physique, votre génétique et… votre emploi du temps.

"Si Jeunesse savait, si vieillesse pouvait,
alors rien ne se perdrait"

Vous êtes salarié sédentaire +8h assis par jour. ou bien vous regardez des films régulièrement avachi sur votre laptop. voici une patiente de 64 ans opérée de la colonne vertébrale maintenue grâce à une arthrodèse…. Franchement c’était évitable si elle avait fait de l’exercice adéquat dès 40 ans dernier carat. Je me serai retrouvée avec le même type de dispositif si je n’avais pas réagi en faisant des recherches personnelles après les nombreux mois de kiné qui n’ont servi strictement à rien. (Source illustration médicale Institut de la Colonne Vertébrale de Bordeaux). Impossible de refaire du sport avec un dispositif pareil, on peut dire bye bye à sa mobilité et sa validité… Voilà… Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait, alors rien se perdrait…

Continuer à pratiquer vos activités

Se laisser gâcher la vie par des problèmes de dos et d’articulations ? Jamais !
Avec la Réhabilitation Fonctionnelle en prévention pro-active, dites OUI à la vie et continuez vos loisirs préférés après 40 ans... et en excellente forme pour longtemps : « age is just a number » !

Pourquoi attendre que les problèmes invalidants arrivent alors qu'on peut agir pour les éviter définitivement ?

En réparation ou en prévention pro-active dès la trentaine, bénéficiez de mes meilleurs conseils de coach experte. Ex-cheffe de projet dans le digital, j’ai vécu dans ma chair la dégénérescence de mes articulations et de mon dos à cause de l’absence totale de prévention face aux dangers de la position assise prolongée par nos institutions gouvernementales, nos employeurs notamment du digital ainsi que les professions para-médicales qui n’apportent aucune amélioration. A part des opérations lourdes, risquées et très coûteuses aux résultats non garantis… mais est-ce une solution quand notre sécurité sociale collective va être supprimée par l’Union Européenne d’ici 2027 ?
J’ai fort heureusement anticipé le pire (la perte de mon autonomie physique) en réactivant ma régénérescence par, entre autres, la Réhabilitation Fonctionnelle puis l’haltérophilie. Vous pouvez bien sûr compléter avec des séances coaching Anti-Âge  pour un éloignement définitif des problèmes très graves de santé.

Tarifs sur devis