Voici une première liste des avantages qui sont toutes à double-tranchant… ainsi vous pourrez peser le pour et le contre pour une prise en compte des risques bénéfices de chaque action.

Action n°1 : s’installer un bureau debout

Aspect positif ✅ : c’est une des actions phare pour ne pas avoir de conséquences graves dues à la position assise. Ne plus s’asseoir est IMPERATIF pour rétablir votre santé de dos. Et… Et chez vous… et bien vous faites ce que vous voulez ! Alors qu’en entreprise, si vous demandez un bureau debout, vous risquez, en France aujourd’hui, de vous faire licencier, tout bonnement. Les patrons n’aiment pas les salariés qui se plaignent et qui demandent des aménagements personnalisés. Donc… au moins vous savourerez votre télétravail encore plus !

Aspect challenge ⚡️ : il faudra impérativement combiner avec d’autres actions sportives afin de renforcer vos articulations, perdre du poids si nécessaire, etc… Aussi si votre employeur exige que vous retourniez au bercail de La Défense ou du Bd Haussmann… Il refusera de vous équiper d’un bureau debout à moins qu’une nouvelle loi le lui oblige (I had a dream). Considérez que l’enfer va repartir pour votre dos. A vous de choisir jusqu’à quand la destruction imposée doit continuer sur votre santé.

Action n°2 : renégocier votre CDI en contrat freelance

Vous ne voulez plus du tout retourner dans l’open space si mal éclairé avec aucun restaurant autour et 1h30 de RER à chaque voyage ? Vous voulez à la fois travailler dans une grande pièce agréable avec vue sur des arbres et retaper une vieille bâtisse trouvé sur le bon coin ? Proposer plusieurs services qui ont du sens pour vous et votre objectif de vie ? Proposer à vos enfants un environnement plus naturel, nettement moins pollué que la banlieue d’une grande ville ?

Aspect positif ✅ : En n’étant plus en contrat CDI avec votre employeur, fini les contraintes imposées par celui-ci. Si vous avez toujours eu l’âme d’un entrepreneur, let’s go for it. Mais…

Aspect challenge ⚡️ : Il peut se débarrasser de vous à n’importe quel moment… Ce qui est un peu la même chose que le CDI mais sans le chômage d’un an qui va avec. A vous de voir si ça vaut le coup et quelles sont vos priorités de vie, vos réserves et aides à dispo pour tenir, vos projets rentables à court, moyen et long terme.

Action n°3 : faire reconnaître votre statut de personne handicapée et ne vivre… qu’avec les minima sociaux 🤷‍♀️

Votre patron vous a viré ou bien votre entreprise a coulé…. Un an de chômage maximum, ça passe assez vite. La crise, votre région, votre âge, des contraintes de santé… tout cela combiné fait que vous n’avez rien trouvé professionnellement, et que vous êtes désormais obligés de demander le RSA. Voire, que votre état de santé (dû aux conséquences de la position assise) vous rende désormais officiellement en situation de handicap.

Aspect positif ✅ : Si vous êtes limité physiquement et de façon durable, faire reconnaître votre situation de handicap administrativement est indispensable. C’est long, mais ça vaut le coup de le faire. Vous serez plus protégé au niveau officiel.

Aspect challenge ⚡️ : Bye bye la vie professionnelle et les gros salaires de cadre. Aucune entreprise ne veut de personnes handicapées. Mettez-vous ça dans la tête. Mais la santé c’est plus important, n’est-ce-pas ? 😉

Lisez la partie 1 et la partie 3 !


Quels que soient vos besoins et votre situation (surpoids, maigreur, « état de rouille », blocage physique, douleurs bas du dos, etc…), vous souhaitez :
– développer votre masse musculaire
– entretenir et réparer vos fonctions de mobilité
– reprendre contact avec votre corps
– débloquer certaines situations émotionnelles qui impactent votre corps
– augmenter la densité de vos os

Je propose également des interventions en entreprise, du consulting employeur et des coaching de groupe.

Contactez-moi pour un coaching ciblé et efficace !
Aicha Mahjoubi, coach certifiée