Alors que nous sommes à 4 mois des élections présidentielles en France et à plus de 2 ans des Jeux Olympiques de Paris 2024, les candidats, hommes et femmes, porte-paroles, ministres, députés, maires font leur défilé de professions de foi sur les plateaux télé…

Je regarde toujours les physiques, c’est un peu une déformation professionnelle. Voici ce que j’ai observé dans ce qui bloquait leur prise en charge d’entretien physique et voici les solutions que je suggère :

Plaie Numéro 1 : la sédentarité

position assise imposée pour ces employés parlementaires et leurs élus, aussi assis…
meeting, conférence, réunion : assis, assis et encore assis
et dans la voiture de fonction : assis, toujours assis
Oui vous avez encore remarqué : ici à l’Assemblée Nationale, ils sont tous assis, tout le temps, et ils vont forcément devenir handicapés avec leurs super médecin à 200€ la séance et leurs kinés non conventionnés qui leur diront de se faire mettre des broches métalliques dans le dos dans une clinique privée, clinique qui leur refilera une bonne commission 💰💰💰…

(photo souvenir : mon frère Mounir Mahjoubi quand il était secrétaire d’état… avant de retourner sur le banc des députés en 2019. source : LCI )

Voici la définition de la sédentarité : le fait de rester ASSIS de façon prolongée pendant des heures et ce, pendant des décennies et en continu. Ils sont tout le temps assis dans leur bureau, derrière des ordinateurs, en réunion, en conseil, en transit dans les transports (voiture de fonction, taxi, véhicule privé, train, avion, etc…), pour manger, pour regarder la TV, en interview de plateau, pour se reposer sur un canapé, ils sont assis jusqu’à 13 heures par jour souvent depuis des décennies quand ils ont plus de 40 ans.

SOLUTIONS

on arrête de rien foutre assis sur son canap et on va se donner des objectifs qui ont du sens pour la santé : faire de l’haltérophilie par exemple.

💬 Mes suggestions de coach : rester debout, fortifier le corps pour qu’il reste debout, muscler particulièrement les jambes et le dos, faire de l’haltérophilie, avoir une routine de musculation fonctionnelle notamment sur les articulations impactées par la position assise prolongée.


Plaie Numéro 2 : le manque de temps… pour tout

Une charge de travail trop importante mène à la perte totale de sa santé. Ca n’a aucun sens de sacrifier sa santé pour des postes de pouvoir aussi lourds à gérer

Quand on a de lourdes responsabilités, ces femmes et ces hommes politiques courent partout : d’une ville à une autre, d’une conférence de presse à un meeting, d’un dîner de réseau business à une réunion d’élus, d’un studio TV ou radio à un conseil d’administration, d’un déplacement en province à un discours avec partenaires locaux dans une usine, etc etc… Et, non ils ne peuvent pas se démultiplier. C’est une vie de dingue avec des objectifs souvent inatteignables. On se demande quel est le sens d’un tel train de vie ? L’argent ? OK mais on y perd sa santé au final…

Trouver des ressources loyales… mission très très difficile dans les milieux de la politique…
…surtout si vous êtes dans un environnement très toxique : l’hypocrisie, la trahison, les coups de poignards dans le dos, les retournements de veste sont hélas légion dans les milieux du pouvoir…

SOLUTIONS

Pouvoir compter sur ses collègues, un voeu pieux en 2022 ? En tout cas dans les entraînements de préparation physique du combattant, c’est une des premières choses qu’on apprend à faire… Dans la politique néo-libérale c’est une autre histoire…

💬 Mes suggestions de coach : Si cela vous est possible faites-vous aider par des personnes de confiance, en déléguant certaines missions sur des personnes en qui vous avez confiance. Faites-les surveiller par d’autres ressources si besoin. Si c’est impossible pour le moment, organisez votre journée/soirée/matinée avant l’aube pour absolument prendre du temps pour vous à une heure précise chaque jour. Organiser un planning rigoureux où on ne vous dérange pas pendant 1h30 par exemple, ce qui vous permettra de continuer votre carrière politique, dans les médias ou autre milieu de pouvoir dans la meilleure préservation de votre état mental et physique. Car SANS SANTÉ, vous ne pourrez PLUS RIEN FAIRE, ni chez vous, ni dans quelconque carrière où que ce soit.


Plaie Numéro 3 : des priorités de santé très mal gérées, surtout chez les hommes

Et voilà, on a brûlé toutes les cartouches… alité dans une clinique privée pour riches peut-être, mais le handicap est déjà installé. Fini la belle vie. Tout cet argent gagné pour ce résultat. Vous en pensez quoi ?

Vous avez dit prévention ? Bah non, les hommes politiques sont immortels ! Obésité ou au contraire anorexie, addictions (alcoolisme, cocaïne, tabagisme), dépression pour les femmes, agressivité violente pour les hommes, problèmes psychiatriques graves notamment de paranoïa, de psychoses et de troubles dissociatifs de l’identité avec pertes de mémoire, cancer de la prostate… Et même la maladie d’Alzheimer chez les plus âgés toujours en poste. Le tableau n’est pas génial ! Ils décident des politiques de santé, mais eux-mêmes ne se diagnostiquent pas ce qui va les faire sortir les pieds devant…

SOLUTIONS

Après 25 années de mise en place de vos business, investissements et rentrées d’argent, pourquoi rester enfermée dans la grisaille urbaine ? Mettez en place des outils de project-tracking qui vous permettent de suivre la productivité de chacun via internet (durée 45mn max), puis faites un point téléphonique chaque jour avec vos équipes (45 mn max) et ainsi… donnez-vous le reste de la journée le temps d’une vie qui a du sens selon vos goûts : sport, nature, passion artistique, apprendre une langue, voyager, découvrir d’autres cultures, etc…
Pourquoi subir le froid, le stress et la pression professionnelle d’une ville alors que vous pourriez tout contrôler à distance dans un cadre plus doux et agréable en répartissant les temps personnels et les temps professionnels ? C’est le moment de profiter d’une côte maritime, d’élever des chiens, d’apprendre de nouveaux sports, de proposer bénévolement vos compétences à des chantiers associatifs locaux, etc…

💬 Mes suggestions de coach : s’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Si vous êtes brillant(e) en business, pourquoi continuer à travailler 12h / jour alors que vous faites rentrer l’argent facilement ? Hélas, certains veulent encore plus d’argent, encore plus de pouvoir, ils se croient immortels et invincibles et… un jour le médecin annonce des résultats au pronostic angagé. Pas de prévention, pas de diagnostic précoce, pas de check-up annuel…. ok à 25 ans, mais après 35 ans, vous n’avez plus le droit. Et puis ça peut être bien de passer le flambeau et de vous lancer dans une nouvelle aventure, pour commencer une nouvelle vie en dehors de tout ce stress. Mais il faut le faire au bon moment, c’est à dire quand vous êtes ENCORE en bon état…


Plaie Numéro 4 : l’absence totale de vie privée

Les sollicitations sont permanentes quand vous faites de la politique. Il faut bien parler, montrer une bonne image, être dynamique et inspirer confiance… Enormément de pression alors qu’on n’est pas un robot, mais un être humain avec des limites

Comment se préserver quand on est une personnalité publique ? Qu’on vous reconnaît dans la rue, au supermarché ou ailleurs ? Impossible vu que la « peoplisation » de la vie politique fait partie de la communication institutionnelle, via des médias comme Voici, Gala, Public, etc… Alors forcément, ça entame la moindre activité à l’extérieur, comme faire un simple footing dans un parc ou nager à la piscine municipale…

SOLUTIONS

💬 Mes suggestions de coach : puisque ce sera difficile de vivre terré dans votre appartement (et quelque part tant mieux), pourquoi ne pas intégrer vos habitudes sportives dans votre communication externe ? Bernard Tapie le faisait très bien en tant que business man puis homme politique. Dans cette vidéo de 1984 (j’étais en CE2, ça me rajeunit pas !),
Puis vidéo suivante, Sarkozy et son premier ministre courant dans un parc en 2009.

Tapie se débrouille bien et vend les vertus de la pratique sportive auprès des téléspectateurs. Physiquement, il est cohérent avec son discours : tenue sportive, musculature présente, à l’aise dans les mouvements, il est dans son élément naturel.


On sent bien que c’est pas très naturel pour ces deux zozos : vêtements trop amples de sportif du dimanche, forme fine des jambes de Fillon, dos recourbé pour Sarkozy, maintien abdominal inexistant, foulée non maîtrisée… , mais au moins ça donne un exemple dynamique auprès des français, différent de la sédentarité…


Plaie Numéro 5 : la difficulté au moindre effort physique

C’est dur pour le pèpère là

Bah forcément, souvent assis, tout le temps véhiculé à aller d’un endroit à un autre, en cumul de stress avec des responsabilités de plus en plus lourdes, il n’y a plus aucune force pour faire du sport. C’est une spirale négative qui s’amplifie avec le temps. Passé 40 ans c’est encore pire, or c’est le moment où on a des postes plus hauts, et c’est hélas le moment où les difficultés alors invisibles s’accumulent sur :

  • le bas du dos (douleurs lombaires chroniques qu’on finit par trouver « normales »)
  • la position debout qui devient pénible passé 47 ans (envie de s’asseoir tout le temps)
  • la mobilité des articulations (bras bloqué, boitement sur une jambe, genou douloureux, tendinite cheville, etc..)
  • les capacités cardio-respiratoires : l’essoufflement vous empêche tout effort
  • le dos chez les hommes à force d’être courbé dans la position assise (cyphose ou dos de Casimodo)
  • le maintien PC pour les femmes, surtout en cas de surcharge pondérale et d’absence total d’activité physique avec des poids
  • la densité des os et articulations non entretenue (surtout pour les femmes) et donc facilitation de fractures si vous vous retrouvez projeté(e) au sol, comme c’est malheureusement arrivé à la député Bénédicte Taurine en 2021 :

Tout cela n’aide pas à gérer les accidents consécutifs à la fatigue physique comme nerveuse, telle qu’une chute en ratant une marche ou une agression physique des forces de l’ordre ou de manifestants en colère…

SOLUTIONS

« Allez on soulève, tu peux le faire, allez ! »

💬 Mes suggestions de coach : La vie politique est une vie martiale ! Vous devez absolument entretenir votre condition physique comme tous les combattants. Force physique, réflexes vitaux, se muscler et assurer la maintenance de notre musculation fonctionnelle sont indispensables à tout âge, et en particulier après 40 ans. La maturité donne des opportunités politiques.

C’est dommage de se laisser décatir par négligence ou ignorance suite à une mauvaise éducation santé (la France est championne, on se demande pourquoi ?), comme la rétention d’informations clés de la part de certains professionnels de santé qui gagnent plus à se taire qu’à vous les divulguer.


Plaie Numéro 6 : le sport bas de gamme, même pour les riches

du coaching en ligne avec des accessoires inutiles… vendu à prix d’or, WOW !

Centre de remise en forme 5 étoiles sur une presqu’île, chambre balcon avec vue, décoration raffinée par un designer de renom, repas « healthy », salle fitness entièrement équipée, coach spécialement affrétée pour s’occuper de vous… Donc là vous vous dites « je vais faire du bon sport »… Le problème est que la population aisée est comme la majorité des français : elle ne souhaite pas faire d’efforts physiques quand elle souhaite se détendre dans un cadre qui la repose enfin de tout le stress qu’elle vit au quotidien au travail en environnement urbain.

Qu’est ce que le bas de gamme en terme de coaching d’activités physiques ? Un(e) coach qui fait ce que vous lui demandez. Vous ne voulez pas faire d’efforts ? Il vous fera faire des choses simples qui ne servent à rien.

Vous n’avez pas le temps et ne voulez que des séances de 30mn ET avec aucun matériel, et bien il s’exécutera tant qu’il est payé : vous remuerez les bras en l’air et il vous félicitera pour cet effort que vous avez fait. Vous voulez des poids trop légers car c’est tellement plus simple, très bien, vous re-remuerez les bras en l’air avec des poids de 500g, normalement réservés à un public sénior d’EHPAD ou à des personnes souffrant de difficultés motrices suite à un accident corporel. Le résultat avec le bas de gamme, ou avec un « professionnel » négligent est que votre état physique va se dégrader au lieu de s’améliorer…

SOLUTIONS

Entraînement d’haltérophilie : travail avec une barre de 15kg et placement de disques à poids léger. Personne ne vous demandera d’aller au delà de ce que vous pouvez faire aujourd’hui. En revanche un(e) bon(ne) coach vous incitera à faire des efforts pour progresser lors des séances suivantes.

💬 Mes suggestions de coach : vous devez trouver les activités sportives qui VOUS correspondent et que vous pouvez pratiquer avec votre mode de vie et votre emploi du temps. Exemple :
Vous êtes très riche et voulez votre mini salle de sport qui vous suit dans vos déplacements ? Faites faire un utilitaire aménagé entièrement équipé pour vos trainings ! Machines cardio autonomes, rack d’haltérophilie, haltères, poids disques, bandes de résistance, banc de musculation, slamball, tapis amortisseur etc… : tout y sera avec un(e) coach qui suit un programme physique personnalisé pour vous et validé par vous.
Vous êtes nomade ? Emportez toujours des bandes de résistance lors de vos déplacements. Vous voulez resté clean sur votre routine de musculation ou de cardio, même en déplacement ? Géolocalisez un hôtel avec une salle de sport à proximité. Vous ne pouvez plus du tout aller en salle à cause du pass sanitaire ? Faites du bodyweight training et achetez du matériel utile (article sur les premiers équipements à acheter) en attendant.

Conclusion

Personne ne va faire les efforts physiques à votre place.
Ce sera votre choix :
👉si vous exigez des choses simples
ou bien au contraire
👉si vous décidez de vous sortir de votre zone de confort pour réellement vous prendre en charge sportivement et physiquement.

En tant que coach je n’aide que des personnes motivées pour avancer, et ce, quel que soit le rythme 😉 !

Lire aussi :