Gestion des pulsions sexuelles

Connaître nos ombres sexuelles. Les exprimer en les maîtrisant

Par mon expérience de coach fitness et life coach, mais aussi par mon cheminement, j’ai vu que le rapport à notre propre corps était une clé de guérison. Notre santé globale dépend aussi de la conscience de nos empreintes sexuelles vécues (incestes, viols, prostitution enfantine, violences physiques, humiliation, sévices corporels, critiques, forçage, pression sexuelle, etc… ), empreintes qui restent dans le corps et « empreinte » notre activité sexuelle. Rares sont les personnes qui n’ont pas subi une empreinte d’agression sexuelle par exemple.

Ainsi, ce coaching centré sur les pulsions sexuelles aide à investir son propre espace sexuel.

J’ai créé un outil, les ombres sexuelles. Il y en a 16. Tout humain en a au moins 3 parfois le double. Qu’importe. Les hommes sont de nature à répondre concrètement à leurs besoins sexuels même les plus déviants et interdits par la loi. Les femmes… dès la petite enfance on leur apprend qu’elles sont à disposition des besoins des hommes de leur clan. Ainsi ces séances de coaching ont pour but de découdre tout ce qui bloque dans le corps comme dans l’émotionnel ou le mental pour aller dans sa vraie orientation sexuelle, et tout simplement réaliser concrètement l’élan de vie qui en en soi.

Comment vivre une sexualité que l’on sait empreinte de blessures inconscientes et qui semble nous échapper sous la forme d’extrêmes comme l’asexualité ou l’addiction sexuelle ? Quelles formes donner à ces empreintes pour qu’elles ne prennent plus le contrôle de votre vie et, le cas échéant qu’elle s’exprime dans des cadres qui respectent les lois ? Comment se réparer des pires blessures sexuelles affligées et/ou encouragées par notre propre famille qui est sensé nous protéger ? Comment refaire circuler la vie, la joie, l’amour de la vie dans notre espace sexuel individuel, le centre de notre intimité avec notre corps ?

Comment gérons-nous  notre sexualité, et plus particulièrement notre énergie sexuelle ? Cette énergie est simplement l’énergie de vie qui passe à travers toute forme de vie. Un corps vivant au service de la vie est un corps sain, exprimant une sexualité saine, c’est à dire alignée avec des valeurs humaines : le respect du consentement, la cohérence avec son orientation sexuelle, le respect des lois qui protègent enfants et mineurs.

Seulement aujourd’hui, avec un panel d’expressions sexuelles parfois ludiques (uniforme, cuir, latex, jeux bdsm consentis…) ou au contraire déviantes et contraires aux lois (sadisme, pédocriminalité active, agressions sexuelles, proxénétisme), nous sommes bouleversés dans nos repères, heurtés, et ne sommes pas conscients des conséquences catastrophiques d’une mauvaise gestion de nos propres pulsions sexuelles.

Gestion de la dépendance sexuelle

La dépendance sexuelle est attribuée biologiquement à un humain sur deux, hommes et femmes. Pour des raisons de survie de l’espèce, elle touche plus de femmes que d’hommes, et ceci quelle que soit l’orientation sexuelle. Cette dépendance peut être très difficile à vivre, si on ne se connaît pas soi. Je vous propose des solutions de gestion quotidienne qui permettent de « baisser la pression ». Mais pour être honnête, c’est signe qu’on est une bonne vivante ! Le but de mon coaching est que cette dépendance ne vous gâche pas la vie, ni les possibilités de relations.

Energie Sexuelle et ADN = Energie de Vie

Notre ADN se sert de l’énergie sexuelle pour circuler à travers nous, et « entre nous »… C’est un sujet passionnant à étudier au sein de chaque rencontre sexuelle, même courte. Quelle que soit votre orientation sexuelle, votre désir profond de couple durable ou de fonder une famille, vos ombres sexuelles à exprimer et à maîtriser, il y a toujours une solution pour « rester dans les clous » dans l’amour de soi et de ses valeurs personnelles.

Mesdames, je vous aide à mieux vous connaître vous-même, et à savoir à qui vous avez affaire afin de ne pas avoir de déconvenues graves sur votre descendance (notamment en cas de futur mari pervers narcissique ou pédocriminel, père incestueux, mari qui fait des sévices à des prostituées ou bien homosexuel refoulé, etc…).

En effet comment combiner contraintes sociales au mariage et besoins de répondre à ses besoins intimes profonds ? Si le patriarcat a construit tout un système rigide hypocrite qui ne permet qu’aux hommes, mariés ou non, de réaliser rapidement et n’importe où tous leurs désirs bestiaux (viols d’enfant, sévices sur prostituées) alors pourquoi pas vous mesdames (qui êtes de plus beaucoup plus saines), dans la conscience de toutes vos demandes intimes, et de vous organiser concrètement pour y répondre ?

Pourquoi est-ce si important de connaître nos ombres sexuelles en soi ? Et de laisser circuler l’énergie sexuelle plutôt que de la comprimer, l’enfermer ? En la bloquant, les conséquences sont catastrophiques : maladies graves, dépression, conduites auto-destructrices.