Les recommandations du Ministère des Sports en France

Consultons la page institutionnelle du Ministère des Sports en matière de recommandations sportives pour les français Elle est composée de ce texte ci-dessous et de deux liens (le document original de 60 pages rédigé par l’Organisation Mondiale de la Santé et un autre document avec recommandations spécifiques pour les personnes atteintes de cancers).
Je reproduis ici le texte qui fait à peine 15 lignes qui sert donc de guide pour les pratiques sportives pour la santé des français. J’y ai mis des remarques personnelles selon mon point de vue de professionnelle de l’entraînement fitness pour la santé et forme de tous.

source : https://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/sport-sante-bien-etre/bienfaits-du-sport/Adultes (dernière mise à jour : 2013)
  1. Public cible « Adultes âgés de 18 à 64 ans »...
    cette cible est beaucoup trop large et ne propose pas de segmentation par capacité gymnique, génétique ou par durée de sédentarité imposée (8 heures assis au bureau, lors des transports en voiture, en transport en commun, devant des écrans). Une personne de 22 ans n’a absolument pas les mêmes possibilités sportives qu’une personne de 47 ans !
  2. Durée de pratique hebdomadaire : « au moins 150 minutes d’activité d’endurance à intensité modérée »
    2 heures 30 minutes par semaine de marche à la forêt, de vélo sur sol plat à vitesse tranquille, à promener son chien ou sa poussette avec le petit dernier… Mouais…. Un vigile de grande surface restant debout fixe 4 heures dépense autant de calories. Non, désolée ce n’est pas une activité physique que de marcher en mode « plan-plan ». OK c’est mieux que rester affalé à regarder la télé, c’est sûr, mais sportivement parlant, ça n’apporte rien.
  3. ou bien au moins « 75mn d’activité d’endurance à intensité soutenue »
    Le français paresseux va comprendre que courir, faire du vélo 2 fois 40mn par semaine suffit amplement pour entretenir sa forme. AU SECOURS !!! En effet pour une personne qui exerce peu de sport, n’importe quelle activité va être épuisante (et risquée) pour elle. Qu’en est-il de sa condition cardiaque à force de sédentarité, du surpoids éventuel qui va augmenter les risques de fracture, de tendinites dus à la répétition des impacts lourds sur des articulations très probablement arthrosées, sans penser à l’état de sa densité osseuse, en particulier si c’est une femme de plus de 46 ans ?
  4. « l’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes de 10 minutes au moins »
    Aucune précision n’est donnée sur comment faire cette activité d’endurance ? Faire son jogging par tranches de 10 minutes suffit ? Faire des aller-retour dans les couloirs d’une piscine et faire des pauses toutes les 10 minutes ? Des conseils bas de gamme sont dropées sur un site officiel, comment s’étonner de l’état catastrophique des français au niveau sportif ?
  5. « Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes de cette classe d’âge devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine« 
    Donc on nous dit plus haut qu’il faudrait au moins faire 150mn modéré ou 75mn soutenu, mais en fait c’est mieux de faire le double ?? On a en fait deux recommandations contradictoires, c’est 150 minutes ou 300 minutes par semaine ? C’est en fait mieux pour notre santé d’en faire 300. OK. Alors pourquoi dire officiellement que 150 minutes c’est le minimum, qui, on le comprend avec cette nouvelle information, est en fait inefficace pour le maintien de santé ? Quel est l’objectif d’une institution qui affirme une chose et son contraire pour le maintien de santé ?
  6. ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’intensité soutenue (cardio-vasculaire), ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
    Vous comprenez ? Je vous rassure moi non plus. On est maintenant à 2h30 de durée de sport d’endurance soutenue par semaine. Le Ministère des Sports a engagé une intérimaire qui ne coûtait pas cher, en tout cas moins que les ministres qui se sont succédés, et ceci pour le même résultat pour les français : des pratiques sportives médiocres pour le grand public et toujours les mêmes problèmes massifs de santé qu’une pratique qualitative et adaptée pourrait pourtant améliorer de façon significative.
  7. Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires devraient être pratiqués au moins deux jours, non consécutifs, par semaine
    Ah enfin, vient le travail des muscles. Donc OK deux fois par semaine et pas à la suite, OK. On n’a pas la durée minimum de chaque entraînement ? le type d’exercices ? de la musculation fonctionnelle ou de l’haltérophilie ? Du pilates avec gymball ou l’usage de machines dans une salle de musculation ? Quid des circuits avec agrès de gymnastique ou des entraînements collectifs faits à l’armée ?
  8. et .9 Au moins l’équivalent de 30 min. de marche rapide (qui accélère sensiblement la fréquence cardiaque) par jour au moins 5 jours par semaine
    Donc « en pratique » le Ministère des Sports donne en exemple la marche rapide par des durées de 25-30 minutes 5 fois par semaine comme exercice « cardio » bon pour la santé de tous les français qui ont entre 18 et 64 ans… Donc faire ses courses, courir derrière un métro, aller chercher ses enfants à l’école, porter des courses, décharger un véhicule, monter des escaliers, marcher juste marcher en fait ça suffit. Y’a t il une précision apportée sur les capacités des personnes sédentaires ? De leur nécessité d’entretenir leurs articulations pour éviter fractures et handicap ? Non la marche de la vie quotidienne pourrait en fait amplement suffire.
  9. voir 8.
  10. et .11 Cardio accompagné de « renforcement musculaire 2 fois par semaine »
    Donc on a cet exemple de marche rapide à faire un total variant de 75mn à 300mn selon l’intensité et la motivation, puisque les valeurs les plus inférieures sont juste un minimum et la valeurs maximales sont « plus recommandées pour sa santé » et en plus, ces « 2 jours » de « renforcement musculaire » sans le moindre indice de durée. 30mn? 60mn? Là c’est le flou total.
  11. voir 10.
  12. « Les personnes qui souhaitent améliorer davantage leur forme physique, réduire leur risque de pathologies chroniques et d’incapacité ou prévenir une prise de poids excessive, peuvent bénéficier du fait de dépasser le minimum d’activité physique recommandé. »
    La conclusion est juste laconique : pour te sentir mieux tu peux faire plus que les seuils que l’OMS recommande. Ah oui, tu souhaites en savoir plus ? Clique sur le pdf de l’OMS. Et basta.

Les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé

Fort heureusement la source est plus complète, au moins un peu plus.

Page du site de l’OMS sur les recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé : https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/ (dernière mise à jour : 2010)

👉 Lien direct de téléchargement du pdf de 60 pages en français (2010)

Explications précises de l’utilité de chaque type d’exercices physiques :

Bienfaits de l’activité physique pour les adultes. Extrait « Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé » (Page 25)

Plusieurs directions sont indiquées pour la durée minimale mais pas de précisions sur l’adaptation selon profils

Bienfaits de l’activité physique pour les adultes. Extrait « Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé » (Page 26)

Avantages à augmenter la fréquentation des exercices notamment pour les sédentaires

Bienfaits de l’activité physique pour les adultes. Extrait « Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé » (Page 27)

Un glossaire précise le sens des termes « fréquence, intensité, volume,… »

Définition des termes. Bienfaits de l’activité physique pour les adultes. Extrait « Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé » (Page 16)

Conclusion

Au Ministère des Sports, on ne se casse pas la tête quand le français n’est pas un athlète qui ramène une coupe ou des médailles. Surtout qu’il s’agit de la majorité écrasante de la population qui ne se destine pas à des compétitions. L’intérimaire embauché ce jour de 2013 a fait la prouesse de copier-coller les lignes les plus adaptables à ce que mérite ce pauvre peuple laissé pour compte dans l’ignorance totale de ce qui serait convenable en terme de pratiques sportives au service de sa santé, de sa longévité, de sa validité. Pour quelles raisons ces négligences graves d’information sont-elles faites ?